Vidéo publiée le 14 mai 2010

Dans « les belles rencontres avec des artistes », j’ai un nom à ajouter : Elodie Frégé. Agréable, gentille, pleine d’humour, l’organisation un tantinet foireuse du Café Marly nous aura au moins permis de passer un joli moment ensemble. Elodie, c’est aussi un contraste de malade. Elle est aussi belle qu’insécurisée, elle passe son temps à s’en auto-foutre plein la calebasse… alors que bon, y’a pas spécialement besoin. Ca confirme un peu plus ma théorie de « plus les filles ont tout pour elles, plus elles se chient dessus (litt.) ». Elodie adore madmoiZelle et je me suis retrouvé avec un autographe rien que pour les lectrices de mad’ comme ça, direct, sans même m’en rendre compte.

(alors qu’elle cherchait un stylo dans la poche avant de sa sacoche de guitare, j’lui dis « bah oui, t’as forcément toujours un stylo sur toi pour dégainer l’autographe » et elle me sort mi-amusée mi-gênée « ah nan nan, là-dedans, j’ai toujours plutôt… un tampon ». Haha elle est géniale. Et pour ne rien gâcher, son album, qui sortira en octobre prochain, a été écrit / composé / interprété / mixé / monté etc. quasiment intégralement par elle.)

— A la basse : Benjamin Tesquet, qui a réalisé les arrangements de l’album

t